dimanche 25 février 2018

25/02 - DOSSIER EXPLOSIF SUR L'ONU : 
LES TRAVAILLEURS HUMANITAIRES DE L'ONU AURAIENT VIOLÉ 
60.000 PERSONNES ET COMPTERAIENT 3.300 PÉDOPHILES ! 


Par le journal "The Sun"

Un fan de WHISTLE a déclaré que le personnel de l'ONU aurait pu effectuer 60.000 viols au cours de la dernière décennie, alors que les travailleurs humanitaires se livrent à des abus sexuels non contrôlés dans le monde entier .
----------------------------------------------------
Scandale sexuel d'Oxfam - Les jeunes prostituées d'Haïti. 
Scandale dénoncé par Mark Goldring qui a démissionné ou été renvoyé?
Un important effort de secours a été lancé à la suite du séisme qui a fait 220 000 morts, 300 000 blessés et 1,5 million de sans-abri
Les ONG et le tourisme sexuel ! Le scandale d'Oxfam n’est que la partie émergée de l'iceberg ! 
----------------------------------------------------
Un lanceur d'alerte prétend que le personnel de l'ONU serait responsable de 60.000 viols au cours de la dernière décennie alors que les travailleurs humanitaires se livreraient à des abus sexuels incontrôlés dans le monde entier. Cette révélation provient d'un dossier explosif que l'ancien haut fonctionnaire des Nations Unies Andrew Macleod a remis au secrétaire du "Département du Développement InternationalPriti Patel l'année dernière. Dans ce document, le professeur Macleod a également estimé que 3.300 pédophiles travaillaient pour les différentes agences de l'organisme mondial. 
----------------------------------------------------
MacLeod est devenu critique à l'égard du manque d'efficacité et d'efficacité de l'ONU tel qu'il le voyait. Il a soulevé un certain nombre de critiques du système humanitaire dans son livre «Une vie à moitié vécue», y compris l'incapacité de l'ONU à sévir contre la pédophilie et l'hébobophilie du personnel des Nations Unies. Il a également été publié dans plusieurs journaux sur le sujet.

Les Nations Unies ferment les yeux sur le viol d'enfants dans ses propres rangs.

Depuis combien de temps Kofi Anan, Ban Ki Moon et maintenant Antonio Guterres ont dit que "quelque chose doit être fait"

----------------------------------------------------
Des milliers d'autres "prédateurs" sexuels ciblent spécifiquement les emplois d'aide caritative pour se rapprocher des femmes et des enfants vulnérables. 
Et il y a eu un camouflage "endémique" de crimes écœurants pendant deux décennies, avec le renvoi de ceux qui tentaient d'en parler. 
Partageant son dossier avec The Sun, le professeur MacLeod a averti la nuit dernière que le scandale des abus était à la même échelle de grandeur que celui de l'Église catholique. 

Le professeur MacLeod a averti que le scandale des abus en spirale était à la même échelle que celui de l'Église catholique. L'universitaire respecté a déclaré: "Il y a des dizaines de milliers de travailleurs humanitaires dans le monde qui ont des tendances pédophiles, mais si vous portez un t-shirt de l'UNICEF*, personne ne vous demandera ce que vous faites. "Vous avez l'impunité pour faire ce que vous voulez.  "C'est un problème endémique dans l'ensemble du milieu humanitaire à travers le monde". "Le système déraille, et aurait dû s'arrêter il y a quelques années."  Si ceux qui savaient avaient osé bouger!
---------------------------------
*Article publié hier avec les articles relayant l'appel de Kevin Annet à mettre fin à tout ceci. Il nous donne la possibilité d'agir enfin efficacement.
SCANDALE ! UN MILITANT DE L'UNICEF EMPRISONNÉ POUR VIOL. 
--------------------------------- 

Le professeur MacLeod fait campagne pour des contrôles beaucoup plus strictes des travailleurs humanitaires sur le terrain ! Le professeur MacLeod a travaillé comme chef de l'aide pour l'ONU dans le monde entier, y compris des emplois de haut niveau dans les Balkans, au Rwanda et au Pakistan - où il était chef des opérations du Centre de coordination des urgences de l'ONU. Il fait campagne pour des contrôles bien plus strictes des travailleurs humanitaires sur le terrain, milite pour que les violeurs parmi eux soient traduits en justice, et veut que le Royaume-Uni mène le combat. Le terrible chiffre de 60.000 du professeur est basé sur l'admission l'année dernière du secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, que les casques bleus et le personnel civil des Nations Unies ont abusé de 311 victimes en une seule période de 12 mois en 2016. L'ONU admet également que le nombre vraisemblablement exact serait le double car les chiffres en dehors des zones de guerre ne sont pas rassemblés centralement. 
--------------------------------- 
Et que dire des casque blancs en Syrie qui prélevaient les organes sur des blessés et qui ont été primés !!! Taper "casque blanc vol370" pour voir les articles à ce sujet
--------------------------------- 
L'an dernier, le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a admis que les casques bleus et le personnel civil de l'ONU avaient agressé 311 victimes en une seule période de 12 mois en 2016. Le Prof. MacLeod estime également qu'un seul sur 10 de tous les viols et agressions commis par des membres du personnel des Nations Unies est signalé, car même au Royaume-Uni, le taux de signalement n'est que de 14%. Sur la base des preuves fournies par le Pr MacLeod, l'ex-ministre Priti Patel - qui a démissionné en novembre dernier - a accusé aujourd'hui des hauts fonctionnaires du DFID de faire partie de la dissimulation. Mme Patel a dit que le personnel du DFID a essayé de la dissuader de faire un discours critique sur l'abus sexuel des travailleurs humanitaires, arguant que c'était seulement par les soldats de l'ONU et de prétendre que le contraire allait "trop ​​loin". La Grande-Bretagne est l'un des dix principaux contributeurs au budget de l'ONU, avec plus de 2 milliards de livres sterling par an. 

Les viols d'enfants sont financés en partie
par des contribuables britanniques
Lundi, l'ancien ministre du cabinet Priti Patel a accusé les hauts fonctionnaires du DFID de faire partie de la couverture ! Le professeur MacLeod a insisté sur le fait que la "dure réalité" était que "les viols d'enfants sont financés par inadvertance en partie par des contribuables britanniques". Il a ajouté : "Je sais qu'il y a eu beaucoup de discussions aux échelons supérieurs des Nations Unies du type "quelque chose doit être fait" mais rien d'efficace n'a été fait, et si vous regardez le dossier des lanceurs d'alerte, ils ont été renvoyés. 
"L'étendue de ce problème est comparable à celle de l'Église catholique, si ce n'est plus." 
Conor Burns, qui est l'aide parlementaire de Boris Johnson, a qualifié la fureur d'Oxfam de "pointe d'un iceberg pour découvrir ce qu'il s'est passé !" 

Penny Mordaunt s'est promis hier soir de "renforcer notre travail pour lutter contre l'exploitation et les abus sexuels à travers l'ONU !" M. Burns était un ami universitaire du professeur MacLeod et a demandé qu'il soit écouté très sérieusement. M. Burns a ajouté : "Je crois qu'il y a eu une activité systématique, organisée et dissimulée pendant de très nombreuses années". 
Penny Mordaunt s'est engagée ce soir à «intensifier notre travail pour lutter contre l'exploitation et les abus sexuels à travers l'ONU et d'autres organisations internationales». 
En septembre de l'année dernière, la Première ministre Theresa May a également menacé de retirer de l'argent à l'ONU et lui a demandé de "regagner la confiance" des gens. 
Le N°10 a insisté aujourd'hui sur le fait qu'il y aura une "tolérance zéro" envers tout acte d'abus sexuel. Mais Downing Street s'est abstenu d'ordonner une enquête sur les allégations de Mme Patel, malgré leur gravité. 

++25/02 - OPÉRATION DISCLOSURE. 
VOLCAN YELLOWSTONE. 
Nous venons de passer près d'une catastrophe mondiale. 


L'Alliance des Opérations Furtives a trouvé les plans des prototypes d'armes de la Cabale-MIC dans le Bunker situé près de Sawtooth Range avant de le détruire.

L'Alliance a relevé des pics massifs d'énergie autour de Thompson Peak, en IdahoLa Cabale a tenté une fois de plus d'ouvrir un portail dans une base cachée située sous la Cordillère de Sawtooth. La base a été identifiée comme étant un autre Bunker souterrain (D.U.M.B. = Deep Underground Military Base) de la Cabale et du Complexe Militaro-Industriel (MIC) et a été rapidement détruite par l'Alliance. L'Alliance a continué à rechercher des D.U.M.B. de la Cabale-MIC nouvellement construits ou non enregistrés par l'intermédiaire de renseignements acquis. Ces D.U.M.M.B. doivent être neutralisés car ils pourraient contenir des restes de matériel militaire de la Cabale-MIC.

L'Alliance des Opérations Furtives a trouvé les plans des prototypes d'armes de la Cabale-MIC dans le Bunker situé près de Sawtooth Range avant de le détruire. Les plans étaient accompagnés de documents révélant les plans d'un prototype d'arme en construction dans un avant-poste souterrain caché situé sous le sommet de Gannett, dans le WyomingCette arme prototype particulière est un répéteur basse fréquence longue portée qui amplifie et réachemine les signaux HAARP standard. C'était une préoccupation majeure pour l'Alliance en raison du fait que Gannett Peak est proche de Yellowstone CalderaPlusieurs avant-postes souterrains cachés ont été découverts autour du parc national Yellowstone. La Cabale-MIC tentaient de faire exploser la caldeira de Yellowstone (super volcan) grâce à HAARP dans un dernier effort pour tenter de commettre une catastrophe majeure et provoquer des dégâts sur une très grande échelle avec de nombreux morts. 
13/02 : Le supervolcan de Yellowstone est-il proche de l'éruption? 
Les scientifiques détectent plus de 200 tremblements de terre en seulement 10 jours après avoir averti que le magma sous la surface montre des signes de fatigue


À partir du 8 février, le volcan a déclenché un énorme "essaim de tremblements de terre" qui a provoqué 200 secousses en seulement 10 jours. Si ce supervolcan subissait une gigantesque éruption, il pourrait cracher des cendres sur des milliers de kilomètres à travers les États-Unis, recouvrant le Wyoming, le Montana, l'Idaho et le Colorado sous 1 mètre de cendres volcaniques nocives, qui seraient aussi disséminées dans tous les États de l'Ouest et du Midwest et dans les États du Sud, la côte de la Californie et Washington D. C., endommageant des bâtiments, détruisant les récoltes et conduisant à fermer des centrales électriques. Éventuellement, les cendres flotteraient dans la haute atmosphère ce qui bloquerait les rayons du Soleil sur toute la surface de la Terre.

Tous les répéteurs HAARP situés dans le Wyoming ont été détruits et la tentative de la Cabale de faire exploser la Caldera de Yellowstone a échouée. Plusieurs émetteurs de champ d'énergie destructrice ont également été détruits près et autour du parc national Yellowstone. Les actions de l'Alliance ont sans doute évité une catastrophe mondiale ! 

L'Alliance a localisé cet avant-poste et déployé des équipes opérationnelles furtives pour le neutraliser et le détruire dès aujourd'hui à 12 h 39 HNE.
Le Bunker à Sawtooth Range était le dernier de la Cabale-MIC enregistré qui a été construit. Des avant-postes souterrains cachés de la Cabale-MIC pourraient encore subsister.
Note : Ces avant-postes souterrains cachés ne sont pas classés comme des D.U.M.B. 
Les équipes opérationnelles furtives de l'Alliance ont été dépêchées sur ces sites et ont réussi à détruire plus de 4 avant-postes dans la région. Les Équipes furtives de l'Alliance ont trouvé d'autres documents dans l'un de ces avant-postes clandestins cachés de la Cabale avant de les détruire. Ces documents contenaient les plans de construction d'un autre portail à cet avant-poste, ainsi que l'emplacement d'un autre avant-poste sous la "Torc Mountain*", en Irlande, dans le Comté de Kerry. L'Alliance a envoyé des équipes furtives en Irlande.
-----------------------------------------
*Une petite balade en Irlande ne nous fera pas de mal !

Le Connemara de la chanson de Michel Sardou. IL n'y est jamais allé :-)
Difficile de quitter ce pays !!!! Et ceci a pour but d'amener de bonnes énergie de victoire là-bas. Ils en ont besoin ayant tant été persécutés.
-----------------------------------------

La neutralisation de l'avant-poste de la Cabale sous Torc Mountain situé en Irlande est actuellement au point mort. La Cabale qui s'y trouve est menacée d'autodestruction. L'Alliance a des raisons de croire que l'avant-poste possède d'autres preuves sur d'autres avant-postes de la Cabale et donc ne doit pas être détruit pour récupérer d'autres documents. Leur reddition est en cours de négociation pour garder la base intacte. Prions.
Ils ne savent pas grand-chose, l'Alliance a juré de ne plus négocier avec la Cabale depuis l'année dernière au cours de l'été. Un plan d'action est en cours d'élaboration pour neutraliser la base pendant qu'ils distraient les membres de la Cabale par des négociations. L'Alliance estime qu'il s'agit là du dernier avant-poste clandestin de la Cabale si aucun autre document ou élément de preuve n'est trouvé dans cette base.
La chasse à l'oie sauvage est presque terminée !

Une fois ceci terminé, la Réinitialisation du Système Financier ne trouvera plus d'obstacle et la transition vers Nouvelle Terre aura la voie libre. 
Toutes les menaces doivent être neutralisées avant d'introduire le nouveau système financier (RV/GCR) et d'amorcer la transition vers la Nouvelle Terre.
-----------------------------
La Réévaluation (RV) et la Réinitialisation (GCR)
-----------------------------
L'Alliance court contre la montre, car la fenêtre d'opportunité pour commencer l'événement de transition ce mois-ci se ferme rapidement. 
Les Fonds sont maintenant disponibles dans les banques pour financer en priorité les projets humanitaires, les projets de lutte contre la pollution, les projets de réparation des infrastructures et de création d'emplois éthiques ! 
Il est envisagé de démarrer la Réinitialisation du Système Financier même si toute la Cabale n'est pas encore neutralisée, sa neutralisation se poursuivant après le démarrage, car le système financier actuel risque de s'écrouler rapidement !
-------------------------------------------------------------------------------
Bataille d'OVNIs au dessus du Nevada
Shocking footage of UFOs Attacking each other over Nevada

UFOmania - The truth is out there

25/02 - L'ENQUÊTE SUR LE 11 SEPTEMBRE 2001 RELANCÉE ! 
CETTE FOIS, C'EST LA BONNE. 



L’enquête de collusion Trump-Russie bascule vers une enquête sur le 11 septembre 2001 !

Selon le site www.whatdoesitmean.com, tout l'état profond Américain (Le Gouvernement de l'Ombre Américain) est maintenant dans une peur panique, parce que le sous-procureur général Rod Rosenstein vient d’annoncé qu'il se rendait à Seattle, ce 21 Février 2018, pour rouvrir l'enquête sur l'assassinat, le 11 octobre 2001, du procureur fédéral américain Thomas Wales. En effet, le FBI vient d'annoncer que ce dernier a bien été assassiné par un tueur professionnel et que le FBI a ouvert une enquête concernant des Israélien, de mystérieux étudiants en art, qui dans les semaines précédant les attentats du 11 septembre 2001, avaient tenté (et peut-être réussi) à entrer dans le Dépôt Naval d’Indian Island, situé à Port Hadlock dans l’État de Washington, dans lequel l'armée américaine stocke, entre autres armes, des explosifs de nano-thermite. Or, selon des experts scientifiques, des résidus de cet explosif ont été découverts dans les décombres du World Trade Center détruit le 11/9. 


D’autre part, nous savons depuis longtemps que la soi-disant enquête sur "la collusion entre Trump et la Russie" n'était qu'une fumeuse mascarade destinée à détourner l'attention d'une enquête beaucoup plus vaste et complexe menée par les forces loyales au président Trump sur des crimes commis contre le peuple américain par les régimes Clinton-Bush-Obama et dont le dernier exemple a été démontré ce vendredi 16 février 2018, lorsque le sous-procureur général américain Rod Rosenstein a dévoilé une farce aussi ridicule qu’hilarante accusant 13 citoyens russes d'avoir interféré dans l'élection présidentielle américaine de 2016. Le comique dans cette mise en examen est que presque tout le contenu de son rapport a été pompé d’un article ukrainien paru en 2015, et sur un article du magazine The New Yorker, de 2015, sur la même "ferme de trolls" russes. Son auteur, Adrian Chen a décrit cette soi-disant interférence russe comme suit : "Ce sont 90 personnes qui baragouinent du mauvais anglais et qui ont une compréhension rudimentaire de la politique américaine et qui shitpostent (écrivent de la merde) de Facebook".





Avec Facebook lui-même admettant que la majorité des publicités placées par cette "ferme de trolls" russes est survenue après l'élection présidentielle américaine de 2016, et dont la seule influence réelle a été d’amener les médias menteurs et de fausses nouvelles CNN et MSNBC à essayer d’ameuter les anti-Trump en se basant sur ces trolls. En réalité, toute cette mascarade de collusion entre Trump et la Russie** ne peut être comprise qu'à la lumière de la promesse électorale la plus importante et la plus critique que Trump ait faite au peuple américain, et qu'il a articulée, le 17 février 2016, devant les électeurs de Caroline du Sud, lorsqu’il a juré : "Si je suis élu, vous découvrirez qui a vraiment renversé le World Trade Center"

* Sous titres en français possibles




---------------------------
Interview de Donald Trump 2 jours après l'écroulement des tours
Imaginez la patience qu'il a du avoir avant d'en arriver à ce moment.
L'une des premières apparitions à la télévision de Donald Trump. Pré dates de la construction de la tour Trump.

Donald Trump: "Je ne veux pas être président" - interview de 1987 par CNN (Larry King Live)
Il a dû changer d'avis en 2001. Obama devait régler les problèmes, mais la situation était trop dangereuse pour notre sécurité, alors, il a du prendre le relais.
---------------------------


Trump étant l'un des meilleurs et des plus grands constructeurs de gratte-ciel au monde, il avait su, dès 2001, que les bâtiments du World Trade Center se sont effondrés parce qu'ils avaient été implosés par des explosifs et qu’il était matériellement impossible pour n'importe quel type d'avion de les détruire. 

Cette conviction de Trump a été soutenue par près de 3.000 des meilleurs architectes et ingénieurs du monde dont l'organisation à but non lucratif "Architects & Engineers for 9/11 Truth" a scientifiquement démontré que ce sont des explosifs de nanothermites qui ont mis à terre ces bâtiments. 


Or, dans les semaines précédant le 11 septembre 2001, le procureur fédéral Wales a entamé une enquête sur les raisons pour lesquelles des "étudiants en art" israéliens avaient tenté d'entrer dans les dépôts navals de l'île indienne, qui se trouve à l'embouchure de Puget Sound, et qui stocke des bombes, des torpilles, des balles et d'autres munitions de l'armée américaine. Durant sa carrière de 18 ans, le procureur fédéral Tom Wales, basé à Seattle (état de Washington) a été un enquêteur obstiné contre la corruption des hauts fonctionnaires et des politiciens. En enquêtant sur ces "étudiants en art" israéliens, qui tentaient de pénétrer dans ce dépôt naval près de Seattle, le Procureur Wales a découvert que ces "étudiants" avaient également tenté d'entrer dans les bases et les installations militaires à Atlanta, Chicago, Denver, Detroit., El Paso, Los Angeles, Miami, Orlando, La Nouvelle-Orléans, Phoenix, San Diego, Little Rock, Washington DC, Arlington, Texas, Albuquerque, et des douzaines d'autres petites villes.

Note de Filibert : Nous avions vu ces étudiants en "Art Explosif" en photos en train de travailler dans les Tours, je crois qu'on avait mis cela dans un article il y a deux ou trois ans ! Ce sont eux qui fêtaient les destructions des Tours sur leur camionnette à New-York, les passants ayant averti la Police, croyant que c'était des Musulmans qui faisaient la fête ! Ils ont été arrêtés puis expulsés ensuite vers Israël sans aucun procès !.



C’est pourquoi, le 11 octobre 2001, le procureur Wales a été exécuté par un tireur professionnel de cinq coups de feu. 





Le plus incroyable et triste dans cette affaire, est que, alors que Tom Wales était le seul procureur fédéral américain à avoir été assassiné, ni le procureur général de l'époque, John Ashcroft, ni aucun de ses principaux collaborateurs, n'ont pris la peine d'assister à ses funérailles. Tous complices? Encore plus stupéfiant, le Ministère de la Justice des États-Unis a rapidement clos le dossier de son assassinat impliquant les "étudiants en art" israéliens, et la seule action de Ministère a été de renvoyer gentiment ces "étudiants d'art" en Israël, créant ainsi l'un des plus grands mystères du 11 septembre 2001. Quiconque croie que le premier assassinat d'un procureur fédéral américain deviendrait l'enquête la plus prioritaire pour le Ministère de la Justice se trompe.
Pire encore.
En tentant de trouver les assassins du procureur fédéral Wales, le procureur américain de Washington-Ouest, John McKay, fut systématiquement bloqué à la fois par le FBI et par le Ministère de la Justice qui ne lui a accordé que deux enquêteurs.

Cependant, au début de 2006, le sous-procureur général américain James Comey a témoigné devant le Congrès américain que le procureur John McKay "était excellent" ; et le 22 septembre 2006, McKay a reçu une très brillante évaluation du Ministère de la Justice des États-Unis, mais voilà que le 7 décembre 2006, McKay a été sèchement viré “parce qu'il avait été trop agressif dans son plaidoyer pour l'enquête sur le meurtre de Tom Wales". 


Quant à savoir comment un procureur des États-Unis pourrait être renvoyé pour être "trop agressif" dans l'enquête sur l'assassinat d'un autre procureur fédéral américain, cela défie toute logique normale. Mais nous savons que les régimes Bush et Obama soutenus par l'état profond, ont voulu mettre fin à toute enquête sur l’assassinat de Tom Wales car cela conduirait aux responsables américains de ces crimes du 11 septembre 2001.

Trump et Netanyahu.
Pas de danse à deux en marchant sur des œuf. Très périlleux!
Les analystes de la SVR (Foreign Intelligence Service) disent être aidés par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, qui a la connaissance de ce que ces "étudiants en art" ont découvert à "Naval Magazine Indian Island". Les installations de munitions nano-thermiques seront la clé pour exposer l'ensemble du complot du 11 septembre - faisant ainsi de Trump et de Netanyahu les ennemis les plus redoutés que l'État profond ait jamais rencontrés - et c'est pourquoi les deux restent sous les attaques les plus soutenues jamais expérimentés dans les temps modernes par des dirigeants mondiaux.

-----------------------------
**L'ancien directeur du FBI Robert Mueller fait un bon travail sous prétexte d'enquêter sur l'équipe de Trump et ses lien présumés avec la Russie pendant la campagne Trump. Cela a abaissé la garde de leurs véritables cibles parce que personne ne l'avait anticipé, y compris les médias


Mueller, en tant que conseiller juridique spécial, a enquêté sur un réseau pédophile corrompu, plutôt que sur le lien présumé de la campagne Trump avec la Russie.

L'ancien directeur du FBI Robert Mueller fait un bon travail sous prétexte d'enquêter sur l'équipe de Trump et ses lien présumés avec la Russie pendant la campagne Trump. Cela a abaissé la garde de leurs véritables cibles parce que personne ne l'avait anticipé, y compris les médias
Mueller, en tant que conseiller juridique spécial, a enquêté sur un réseau pédophile corrompu, plutôt que sur le lien présumé de la campagne Trump avec la Russie.


Pour le fun, le magnifique couple Melania-Donald et les enfants  de Trump, mieux que Macron !!!
Donald Trump’s Family 
25/02 - 11 SEPTEMBRE 2001 - LA PHOTO MYSTÉRIEUSE 
LA VÉRITÉ ÉCLATE ENFIN. 


Une photo aurait résisté au feu infernal des tour du 11 sept ! celle de Jennifer Rothschild Robinson.. Nous savons que ceux qui ont organisé cet attentat avaient prévenu certains "juifs" de ne pas se rendre au travail. 

11 septembre 2001. 16 ans plus tard, la vérité éclate sur la photo mystérieuse découverte dan s sur les lieux du drame, le World Trade Center.
Nathan Edwards (photographe) originaire d’Australie. Le 11 Septembre 2001, alors que le World Trade Center tombe sous les yeux effarés de la planète entière, il se trouve à New-York, en train de faire des courses avec sa femme Kylie, en mode shopping. Il reçoit alors un appel de son patron.
“Un avion s’est crashé sur le World Trade Center le 11 septembre 2001, on a besoin que tu ailles là-bas.” Rapidement, Nathan rassemble ses appareils photos et se rend sur les lieux au moment où le deuxième avion percute l’autre tour. Atterré, il dit alors à sa femme :“Ce n’est pas un accident, et je risque de ne pas être joignable les prochaines heures” Et effectivement, les heures d’après, Nathan apportait au monde les premières images de la pire attaque terroriste de l’histoire des États-unis.
Quand il arrive au coeur du drame, la scène est apocalyptique, partout, la mort résonne.

En parcourant les décombres, Nathan découvre soudain une touche de couleur dans le gris du ciel et du sol. Une photo, presque intacte, d’une mère avec sa fille. Une unique trace de vie, des visages souriants et heureux, sur papier glacé. Que cette photo ai survécue alors qu’autour, le reste est réduit en poussière, Nathan n’en revient pas.

Ressentant le caractère extraordinaire de cette découverte, le jeune australien décide de faire un cliché de la scène telle qu’il la voit, sans rien toucher : l’image de cette femme tenant son enfant dans les bras, une simple et tendre photo de famille, au milieu des ruines. C’est une vision d’une normalité inouïe, qui demandait à être immortalisée dans une journée qui n’avait plus rien de normal. Nathan a ensuite ramassé la photo, pour la confier à un pompier afin qu’il l’apporte aux objets trouvés.
“J’ai comme senti… qu’il fallait que je la mette en sécurité le 11 septembre 2001.”
Les jours suivants, au milieu de toute l’horreur de la situation, c’est surtout cette image qui hante Nathan de questions… à en perdre le sommeil. Cette jeune femme était-elle là pendant l’attentat ? La petite fille a-t-elle perdue sa mère ? Était-ce le père, peut être lui aussi dans les décombres, qui avait cette photo sur son bureau ?
Alors, Nathan cherche. Il veut des réponses. Sa photo parait dans le New York Post, au milieu de milliers d’images tout aussi terribles. Mais personne ne se manifeste.
“Je voulais savoir qui étaient ces gens. J’espérais tant qu’ils soient encore en vie.
La découverte de cette photo fut pour Nathan un choc, brûlant, et il sent bien qu’il ne pourra pas se sortir du traumatisme de l’attentat sans mettre un nom sur ces visages fantômes. Sa quête devient une obsession, il cherche désespérément à savoir si la jeune femme et sa fille sont toujours vivantes.
Mais en vain. À cours de solution, Nathan retourne finalement en Australie. Il continue sa vie de photographe, fonde une famille, essaye d’oublier.
Quinze ans après, dans le cadre de la commémoration, Nathan donne une dernière chance à ses recherches. Il utilise un moyen qu’il n’avait pas à l’époque : les réseaux sociaux. Il publie la photo de sa recherche un peu partout, comme ici, sur son compte twitter :
Searching for the woman and child in this photo I found in the rubble at Ground Zero 2001
— Nathan Edwards (@NewsNathan) / 11 septembre 2001.

“Je cherche la femme et l’enfant sur cette photo, ramassée dans les ruines des attentats du 11 Septembre”
Un soir, en partageant la photo sur un groupe de survivants, le pouvoir de Facebook fait son oeuvre, et un nom tombe, donné par l’un des membres : Jennifer Rothschild Robinson.

Elle est en vie ! Sa fille, âgée de 16 ans maintenant, vit toujours avec elle, et a aujourd’hui une petite soeur.
La photo que Nathan avait prise est la première chose qu’il voit en cherchant son nom sur Internet. Il lui envoie donc un message sur le champ, et reçoit une réponse le lendemain. Je me sentais incroyablement euphorique, je n’arrivais pas à croire que j’avais enfin réussi à la retrouver !
Le photographe a pris ensuite un avion pour la Floride, là où elle vit, afin de la rencontrer. Ces deux étrangers, très émus, sont tombés dans les bras l’un de l’autre, car c’était comme s’ils se connaissaient depuis 16 ans.
Ancienne employée au World Trade Center, Jennifer travaillait habituellement au 86ème étage de la Tour Nord. Mais le jour des attentats, par chance inespérée, elle avait pris des congés. L’événement l’a cependant profondément affectée, car elle a perdu beaucoup de collègues et deux amis chers ce jour-là. Elle aussi, de son côté, avait cherché à retrouver le photographe. J’ai ressenti tellement de choses en recevant son message. Je ne pouvais juste pas croire à ce qu’il se passait. J’ai couru vers mon mari en pleurant pour lui dire, j’étais tellement heureuse, c’était juste… complètement inattendu !”
Jennifer et Nathan sont retournés quelques jours après leur rencontre sur les lieux des attentats. Pour acte de mémoire bien sûr, mais aussi pour refermer une page et dire que oui, un espoir fort né d’une simple image trouvée dans l’adversité a pu permettre cette amitié merveilleuse, quinze ans après!

jeudi 22 février 2018

+++22/02 - TRÈS IMPORTANT. ITCCS - METTONS FIN AU RÈGNE
DE LA TERREUR CONTRE LES ENFANTS.
L’OPÉRATION EXPIATION DES TORTS COMMENCE LE 15 AVRIL 2018,
Jour de Commémoration de l’Holocauste des Enfants indiens.


L’église catholique romaine une organisation criminelle.
Après l'appel du CNTF du 5 mai à Paris, voici une autre très bonne nouvelle !!!! Un simple pasteur a forcé un pape a démissionner. Il va finir le travail.


Kevin est un leader de la common law et du mouvement de la République, et du Tribunal international des Crimes de l'Église et de l'État (ITCCS). Il est conseiller spécial en common law auprès du gouvernement républicain et travaille activement avec de nombreuses victimes de crimes contre l'humanité, à Kanata et partout dans le monde. Il est également le responsable du District One (West Coast) dans la République.

Kevin est également candidat au prix Nobel de la paix et auteur primé et figure des droits de l'homme. Né et élevé dans les Prairies et sur la côte ouest, Kevin est l'ancien ministre de l'Église Unie qui a d'abord exposé et documenté le génocide par l'Église et la Couronne dans les écoles indiennes. www.hiddennolonger.com ). Une biographie de Kevin et plus d'informations sont disponibles sur www.itccs.org et www.KevinAnnett.com .
---------------------------------
Dans le cadre du système des pensionnats indiens Canada, les églises chrétiennes ainsi que des autorités de l'Etat, des magistrats, des médecins et de la police mis en place une politique de génocide contre la population indigène.
Silence de l'Histoire sur l'holocauste canadien
---------------------------------
Ce pasteur défroqué de Vancouver au Canada, Kevin Annett, a fait démissionner un Pape, il y a 5 ans, ainsi que Tarcisio BertoneSean Brady et le supérieur général des Jésuites Adolfo Pachon.

Bienvenue à ITCCS.ORG* et au Tribunal International des Crimes de l’Église et de l’État
*Historique en fin d'article (1)


Notre Mandat : 
Poursuivre juridiquement les individus et les institutions responsables de l’exploitation, du trafic, de la torture et du meurtre d’enfants, passés ou présents, 
Mettre fin à ces activités criminelles et d’autres de la part de l’église et de l’état, y compris en procédant au démantèlement de ces institutions.

Cela fait 5 ans : réflexions sur la chute du Gros Rat, et la montée des revendications

Publié le 12 février 2018 par Kevin Annett

Le Pape Benoît, Joseph Ratzinger, s’est réuni avec le Président Italien Giorgio Napolitano le 23 février pour discuter de la garantie d’immunité juridique de la part du gouvernement Italien, selon des sources médiatiques Italiennes. La réunion de Ratzinger fait suite à la remise au bureau du Secrétaire d’État du Vatican le 6 février d’une note diplomatique émanant d’un gouvernement Européen non précisé. La note mentionnait apparemment l’intention de ce gouvernement de coopérer avec un tribunal qui avait émis un mandat d’arrêt contre Ratzinger, qui a démissionné de son pontificat moins d’un mois plus tard. – extrait d’un communiqué de l’ITCCS du 14 février 2013.

Beaucoup de gens sont incapables d’accepter le fait qu’une seule pierre lancée par nous a suffi à renverser le Goliath de Rome.
En tant qu’esclaves soumis, ils ne peuvent croire que le droit seul confère le pouvoir. Mais leurs maîtres redoutent ce qui s’est passé, car ils savent désormais que tout dirigeant peut être renversé – et avec lui, tout son royaume et un monde fondé sur des royaumes. – extrait du livre Fallen, écrit par l’auteur

Le vieil homme n’ose toujours pas mettre le pied hors des quarante hectares appelés la Cité du Vatican sous peine de se voir immédiatement arrêter pour ses crimes de guerre. Mais ce qui l’a enfermé dans sa prison dorée et l’y maintient toujours a sombré dans l’oubli. En voici un rappel. Cela ne s’était jamais produit auparavant. A la veille de leur condamnation par un tribunal public pour des crimes commis contre des enfants, non seulement un pape en activité mais également trois autres dirigeants inculpés du Vatican ont démissionné de leurs fonctions, y compris le soi-disant « pape noir » : soit respectivement Joseph Ratzinger, Tarcisio Bertone, Sean Brady et le supérieur général des Jésuites Adolfo Pachon.

«Lorsqu’un opposant plus faible a pris le meilleur sur vous, faites en sorte que votre défaite apparaisse comme une victoire, ou une manœuvre tactique plutôt qu’une retraite». C’est ce que Nicolas Machiavel conseillait aux papes et autres monarques de l’Italie du 16ème siècle, dans son manuel à l’intention des puissants connu sous le nom du Prince : un conseil que le Vatican a pris au sérieux à la suite des démissions sans précédent de ses principaux dirigeants. Depuis février 2013, Rome a essayé avec ardeur d’effacer le souvenir et la raison de sa retraite avant que le verdict d’un tribunal de la common law ne déclare que ses dirigeants sont des criminels condamnés et l’église catholique romaine une organisation criminelle. 

Il y a cinq ans 
-----------------------------
*Déclaration de Benoit XVI :"Après avoir examiné ma conscience devant Dieu, à diverses reprises, je suis parvenu à la certitude que mes forces, en raison de l’avancement de mon âge, ne sont plus aptes à exercer adéquatement le ministère pétrinien."http://w2.vatican.va/content/benedict-xvi/fr/speeches/2013/february/documents/hf_ben-xvi_spe_20130211_declaratio.html

Cinq ans après sa renonciation, Benoît XVI se dit «en pèlerinage vers la maison» du PèreLe pape émérite Benoît XVI dont on marquera dimanche 11 février les cinq ans de la renonciation, a écrit une courte lettre aux lecteurs du Corriere della sera.http://benoit-et-moi.fr/2018/benot-xvi/la-lettre-de-benoit-xvi-suite.html
-----------------------------
Il y a cinq ans aujourd’hui, lorsque la nouvelle a éclaté que le Pape Benoît, alias «Joe le Rat» Ratzinger, n’était plus l’Evêque de Rome, j’ai reçu un appel téléphonique matinal du journal National Post à Toronto. Un jeune reporter particulièrement obtus m’a demandé s’il était vrai qu’un mandat d’arrêt dont j’étais à l’origine avait été délivré contre Benoît et qu’il avait provoqué son départ. «Absolument», lui ai-je répondu, avec un sourire d’une oreille à l’autre. Anticipant la prochaine question, j’ai ajouté : «Mais posez donc la question au gouvernement Espagnol si vous ne me croyez pas».


Je n’ai jamais plus entendu parler du journaliste, et ni le Post ni aucun autre média privé n’a jamais publié d’article sur la menace d’arrestation de Rat Boy qui l’avait fait descendre de son perchoir papal en train de sombrer. Au lieu de cela, avec une précision toute militaire, la presse mondiale avait fait sa «une» en répétant servilement le pseudo-message du Vatican sur la «maladie soudaine» qui avait entraîné la démission de Benoît.

La vérité est que le 1er février, notre tribunal de common law qui instruisait l’affaire contre le Pape Benoît et les autres a reçu notification par un représentant du gouvernement Espagnol, que sur la base de son examen de nos preuves contre Benoît, un tribunal de Madrid allait émettre un mandat d’arrêt contre lui dès le 15 février si le pape mettait le pied sur le sol Espagnol. 
Mieux encore, le tribunal envisageait d’exercer un droit de rétention sur les biens de l’église catholique pour indemniser l’Espagne pour toutes les dommages causés aux milliers de ses citoyens torturés et objets de trafics d’enfants de la part des prêtres et des religieuses au cours de la dictature pro-Vatican de Franco.

Eh bien Jésus, Marie et Joseph ! Après que Rome ait reçu la note diplomatique avec ce contenu le 6 février, la merde a fait plus que gicler partout. Dans un scénario hilarant de film de gangster de série B, un troupeau de Cardinaux corpulents, de banquiers de l’église et autres acolytes de la Cosa Nostra s’est réuni avec Rat Boy pour lui dire avec une ardeur toute italienne de dégager sa Bella Figura de là et en vitesse. En bref, Tire-toi, Joe, avant de perdre ta chemise et de sombrer totalement. Et en tant qu’ancien membre des Jeunesses Hitlériennes, Benoît savait qu’il fallait obéir aux ordres. Et ses collègues complices également inculpés par le tribunal – Bertone, Brady et Pachon – ont tous pris le même chemin au cours des semaines suivantes.

Vous savez, il est malheureux qu’à la suite de la victoire de David sur Goliath, l’armée des Philistins en fuite et son roi humilié n’aient pas eu de conseillers en communication du Vatican à leur service. Car alors, leur régime vacillant aurait pu être stabilisé et les marginaux triomphants remis à leur place par l’annonce officielle que, loin d’avoir été tué d’une seule pierre par la fronde d’un berger, Goliath avait en fait succombé à une maladie fortuite. Et de plus, l’annonce ajouterait que le temps n’est pas à la poursuite du conflit, mais plutôt à l’apaisement et à la réconciliation, comme l’incarne notre nouveau dirigeant, notre Goliath plein de douceur et de bienveillance ! Car tel est le message des tyrans qui sont dos au mur, qu’il remonte à des millénaires ou qu’il soit d’aujourd’hui. 
Depuis ce moment de gloire d’il y a 5 ans*, lorsque nous avons vu un tueur d’enfants tomber de son trône, l’impact de cet effondrement a balayé le monde comme un tsunami, malgré toutes les prétentions «à la douceur et à la bienveillance» d’un Vatican en état de siège. Et comme pour tous les tournants de l’histoire, la plus grande victoire a été d’une nature psychologiquement subtile, un changement dans la manière dont les esclaves et les esclavagistes se voient eux-mêmes. L’illusion d’un pouvoir invincible s’est évanouie à présent. En montrant que le plus grand autocrate au monde pouvait être évincé, et en montrant la voie pour y parvenir, notre tribunal de la "common law"* a été comme la pierre unique qui a frappé directement le visage du géant.

La victoire du 11 février 2013 a été littéralement un coup de canon qui a été entendu dans le monde entier que commençait une nouvelle phase de l’histoire humaine : la revendication de la loi et du pouvoir souverain par Nous le Peuple, par nos propres tribunaux et nos actions directes. Mais cette revendication n’est encore qu’une potentialité. Il s’agit maintenant non pas simplement d’enterrer César mais de le remplacer : quelque chose dont il est facile de parler, mais qui est beaucoup plus difficile à accomplir qu’on ne l’imagine. Et pourtant ce processus a commencé.

Un ami aborigène à moi a résumé brièvement la situation après la chute de Ratzinger : «Seigneur Jésus, Kev, ton exorcisme a vraiment fonctionné ! Je veux dire tu as gagné tes galons contre le plus grand de leurs connards. Maintenant tous ces putains de richards font dans leur froc ! Le problème, c’est que personne ne va le croire».
Kevin était pasteur à Vancouver. Il s'est étonné de ne pas voir d'aborigène à son église et a commencé à les contacter. Au bout d'un moment ils ont commencé à lui confier que l'église exterminait leur enfants. Voir le film "Unrepentant" de Kevin en fin d'article. Il est passé à Paris il y a 4 ans, je crois,, mais personne pour répondre à son appel. Le travail de censure avait encore une fois été bien fait !

Son commentaire final m’a incité à répondre avec les mots d’un autre de mes amis, qui après avoir appris par sa mère qu’elle ne pouvait croire que leur ami commun était mort d’une overdose de drogue, a répondu : «Tu n’as pas besoin de le croire, mais le cadavre est toujours là».

Il est temps d’enterrer les morts une fois pour toute. 
The Operation Atonement (L’Opération Expiation des Torts) commence le 15 avril (voir ci-dessous). 
Terminons le travail.
-----------------------------------------------------------------------------------
  
METTRE FIN AU RÈGNE DE LA TERREUR CONTRE LES ENFANTS
OPÉRATION EXPIATION DES TORTS
Commençant le 15 avril 2018
Jour de Commémoration de l’Holocauste des Enfants indiens


L’organisation du trafic, de la torture et du meurtre d’enfants est devenue une industrie mondiale lucrative dans laquelle les grandes organisations ecclésiastiques sont impliquées jusqu’au cou. Le Vatican, l’Eglise d’Angleterre et d’autres églises ont été condamnés par les tribunaux de la common law pour ces actes génocidaires et d’autres. Votre financement et votre adhésion à ces églises criminelles leur permettent de continuer leurs méfaits.

Le 15 avril 2018, dans de nombreux pays, des gens vont passer à l’action pour mettre fin à ces crimes en frappant à leur source. L’Opération Atonement (expiation des Torts) permettra à des citoyens : d’arrêter des violeurs d’enfants connus et les dirigeants de l’église qui les aident ; d’occuper pacifiquement des bâtiments religieux et d’interrompre leurs opérations ; et de mettre fin au financement et à la protection juridique qui permettent à ces institutions criminelles de fonctionner. Ces églises ont trahi la confiance de leurs fidèles et perdu le droit d’agir sous les lois de Dieu et de l’humanité. Nous le Peuple, n’allons plus permettre que de tels loups déguisés en agneaux n’exploitent et ne brutalisent nos enfants.

Vous pouvez contribuer à sauver la vie d’innocents en participant à cette initiative mondiale. Voici comment :

1. BOYCOTTEZ les églises : Catholique Romaine, Anglicane/Episcopalienne et Unie en leur refusant toute participation et tout financement.

2. EXIGEZ que votre gouvernement révoque le statut d’exemption d’impôt de ces églises.

3. INFORMEZ-VOUS et les autres sur ces crimes et l’histoire secrète et la nature de ces églises criminelles. 

4. REJOIGNEZ le Groupe d’Action de l’OPERATION ATONEMENT le plus proche et mettez fin directement à ces fausses églises meurtrières. Contactez itccsoffice@gmail.com pour nous rejoindre.

Partagez ces informations avec vos relations.
Agissez maintenant pour arrêter la guerre contre nos enfants !
Parrainé par le Tribunal International des Crimes de l’Église et de l’État (ITCCS)


Original de l'article sur le site de l'ITTCS :

---------------------------------------
Pour suivre l'argent derrière le génocide: Lisez ce livre!
At the mouth  of a cannon" est le dernier livre de Kevin Annett, et son compte personnel des forces derrière le vol de terre par les sociétés, le gouvernement et les églises au Canada. Ce livre décrit le génocide du peuple autochtone Ahousaht par l'Église Unie et ses partenaires commerciaux et gouvernementaux. Basé sur les expériences de première main de Kevin et son alliance avec Earl Maquinna George, l'aîné d'Ahousaht, A la Bouche d'un Cannon est une lecture incontournable pour tous ceux qui s'inquiètent de l'assaut continu de notre planète, de nos enfants et de nos libertés

---------------------------------------
(1) Historique et fondement juridique du Tribunal international dans les crimes de l'Église et de l'État (ITCCS) - et son affilié, la Cour de justice internationale de common law 
L'ITCCS est un citoyen "Tribunal de Conscience" basé sur le droit international et naturel. Sa légitimité est établie en vertu du principe juridique international d'une loi de nécessité en vertu de laquelle les citoyens peuvent établir un mécanisme judiciaire authentique ancré dans la Common Law.

Fondé au printemps 2010 lors d'une conférence des survivants de la torture dans les églises à Dublin, en Irlande, l'ITCCS comprend actuellement des organisations dans quinze pays (voir la liste des fondateurs et affiliés ci-dessous). Elle a été fondée en raison du refus des tribunaux et des gouvernements existants d'accuser et de poursuivre les églises coupables de génocide et de crimes contre les enfants, et en raison de la complicité active de ces agences d'Etat avec de telles organisations criminelles. 

Le bureau central de l'ITCCS se trouve à Bruxelles, en Belgique, avec des centres affiliés à Londres, Dublin, Rome, New York et Vancouver.

Le secrétaire par intérim de l'ITCCS est le révérend Kevin D. Annett, MA, M.Div. Ses conseillers juridiques comprennent des membres du Tribunal des droits de la personne de Kuala Lampur, Andrew Paterson, un consultant en common law, des membres des barreaux américains et canadiens et des avocats du prestigieux Centre for Constitutional Rights de New York. 

Le double objectif de l'ITCCS est: 
- de traduire en justice les personnes et les institutions responsables de l'exploitation, de la torture et du meurtre d'enfants, passés et présents,
- de mettre un terme à ces actions criminelles et autres . 

À l'automne 2012, en collaboration avec des juristes et des politiciens en Europe et en Amérique, l'ITCCS a créé une Cour de justice internationale de droit (ICLCJ) pour juger les institutions responsables et les responsables des crimes contre l'humanité et les enfants. 

Composée de jurés de jurés, d'un panel de juges de première instance formés légalement et d'un bureau du procureur du citoyen, l'ICLCJ a conclu son premier dossier dans son dossier - sur l'affaire du génocide au Canada par l'Église et l'État.

Le verdict de la cour concernant les accusés dans cette affaire - qui comprend la reine d'Angleterre, le pontife de l'Église de Rome et le premier ministre du Canada - sera affiché ici bientôt. L'exécution du verdict final sera confiée au bureau du shérif de la Cour et à sa force d'agents de la paix de common law assermentés. 

Les affaires à venir dans le dossier de l'ICLCJ incluront la complicité du Vatican et d'autres églises avec des compagnies pharmaceutiques dans des crimes contre l'humanité; la persécution historique et le génocide religieux perpétrés contre les communautés huguenotes et protestantes par l'Église de Rome; la dissimulation du génocide par l'Église et l'État du Canada; et des cas spécifiques de génocide commis sous la sanction et la surveillance religieuses en Irlande, en Amérique et dans d'autres pays.

L'ITCCS est le précurseur d'une nouvelle vague de justice citoyenne visant à habiliter les citoyens partout dans le monde à défendre leurs libertés, leurs enfants et leurs terres face à des forces corporatives inexplicables et destructrices. 

Pour plus d'informations, contactez itccscentral sur gmail dot com. Les affiliés locaux de l'ITCCS sont ici. 

L'ITCCS a des organisations affiliées ou des membres individuels dans les quinze pays suivants au 15 février 2013: 

États-Unis 
Canada 
Angleterre 
Irlande 
Espagne 
France 
Pays-Bas 
Belgique 
Danemark 
Allemagne 
Italie 
Slovénie 
Australie 
Afrique du Sud 
Thaïlande
---------------------
Contexte et justification 
L'abus, le trafic, la torture et le meurtre d'enfants semblent endémiques à la culture européenne et continuent d'être activement pratiqués, tolérés et protégés par les forces ecclésiastiques, étatiques, judiciaires et policières du monde entier. 

Ces mêmes institutions sont également responsables du génocide historique des peuples autochtones aux mains de la chrétienté européenne: un énorme crime contre l'humanité qui n'a jamais cessé, et continue de ravager et de détruire les innocents et la terre. 

Parce que ces crimes ont émergé du cœur et des lois de la soi-disant civilisation occidentale, ils n'ont pas fait face au jugement ou à la responsabilité. Nous croyons qu'il est temps pour les deux.

Deux des principaux pratiquants de ce génocide des innocents - le Vatican et la Couronne d'Angleterre - sont effectivement à l'abri de poursuites en vertu des lois et des coutumes en vigueur. Il incombe donc à tous les citoyens de prendre des mesures pour protéger leurs enfants face au refus des tribunaux et des gouvernements de traduire en justice ceux qui menacent la sécurité publique et le bien-être. 

Sur cette base, notre Tribunal a été créé pour faire appliquer la common law et juger et condamner les institutions et leurs officiers responsables de tels crimes contre l'humanité, historiques et continus. Nous constituons donc une Cour de jure de droit commun, avec plein pouvoir d'arrestation, de condamnation et d'exécution.

Nous avons publié une assignation publique à Joseph Ratzinger (alias «Pape Benoît») et à six cardinaux supérieurs de l'Église catholique romaine, inc. à paraître avant notre séance d'ouverture le 12 septembre 2011 à Londres. Une convocation similaire sera envoyée à d'autres responsables de l'église et de l'État dans les mois à venir. 

Les agents de la paix de common law qui travaillent pour notre Cour et notre Tribunal de jure appréhenderont ces personnes et les traduiront en justice, et appliqueront les verdicts de notre Cour, si les agents de la paix réguliers refusent de le faire. 

Dans toutes ses délibérations et décisions, notre Cour et ses officiers suivront les règles normales du droit coutumier en matière de procédure régulière, guidées par les principes de droit naturel d'équité, de raison et de justice et la maxime Actus nemini facit injuriam: L'acte de la loi ne un faux.

En outre, notre Cour reconnaîtra et autorisera dans ses procédures la juridiction tribale du droit foncier de toutes les nations ou personnes autochtones qui intentent une action contre les parties convoquées devant notre Cour. 

Il est entendu par notre Cour que ses décisions, fondées sur le droit naturel et la common law, remplacent et invalident toutes les lois et lois statutaires qui contredisent les décisions de la Cour, en particulier lorsque ces statues soutiennent des crimes ou leur dissimulation, ou la protection du coupable. De même, notre Cour ne reconnaît pas la compétence ou l'autorité de tout système juridique concurrent, tel que le «droit canonique», ou toute forme d'immunité personnelle, diplomatique ou juridique régissant toute personne ou institution, y compris les chefs d'État, les églises et les entreprises.

En tant que tribunal de droit et instance populaire pour traiter les griefs, les crimes et les conséquences, notre Tribunal est par définition un processus public qui ne peut remplir son mandat qu'avec une large participation, en particulier des rescapés des crimes d'Église et d'État. 

En conséquence, dans d'autres pays et communautés, le Tribunal cherchera à organiser des forums publics qui coïncideront avec ses sessions de Londres, et qui seront reliés par des diffusions simultanées, pour permettre aux gens de présenter leurs affidavits et témoignages qui feront partie de la transcription officielle de la Cour. et le dossier du tribunal.

Les verdicts et conclusions définitifs de la Cour et du Tribunal seront rendus publics sous la forme d'un rapport public final dont les décisions seront exécutées par les agents de la paix et leurs agents, si les agents de la paix réguliers refusent de le faire. Ces décisions peuvent et comprendront l'emprisonnement et la condamnation communautaire des coupables, l'émission de privilèges commerciaux et d'ordonnances d'expropriation contre les institutions ecclésiastiques, corporatives et étatiques et leurs biens et avoirs, les ordonnances de réparation et d'indemnisation, et la restitution de toutes les terres, les biens, les impôts impayés et les revenus tirés du travail forcé.

Notre Cour et son tribunal tirent leur autorité ultime de la loi naturelle évidente qui réside dans la raison et la compassion de chaque homme et de chaque femme, et du droit commun des citoyens informés d'établir leurs propres tribunaux, services de police et lois lorsque les institutions normales échouer ou refuser de respecter la liberté, les droits, la sécurité et le bien-être de la communauté. 
Publié par le Comité consultatif juridique du Tribunal international dans les crimes de l'Église et de l'État - 3 janvier 2011
--------------------------------------
Français, et tous les autres, nous avons enfin de quoi agir pour mettre fin à ce qui est décrit ici
Pédocriminalité de réseau et satanisme en Ardèche
Reportage diffusé sur la chaîne Allemande N24, il y a plus de 10 ans et censuré en France. Témoignage effroyable de Noémie, victime d'un réseau pédocriminel en France (Saint-Victor en Ardèche), et de soirées sataniques avec cannibalisme et crimes rituels. Certains témoignages sont reliés à l'affaire Dutroux.
https://www.youtube.com/watch?v=CU2oACk1Yx4
--------------------------------------
UN LIVRE : Quand j'ai rencontré Kevin à l'Église Notre Dame de Paris, il a voulu que j'achète un livre, "Les Disparues de Vancouver", Kevin était pasteur à Vancouver, je savais où avoir une chance de le trouver, juste de l'autre côté de la Seine dans une petite librairie ésotérique, il y en avait un seul. Il n'y a pas de hasard. 
Kevin avait dormi dans un aéroport pour venir à la rencontre des français, mais la nouvelle de sa venue a bien été cachée, nous étions 3, une jeune femme qui traduisait à l'époque son site en français et son "ami" Th.D qui s'est donné pour mission de pourrir tout ce qu'il touche, je l'ai retrouvé dans le facebook pour Keshe de France et du Québec où j'ai été menacée. 
Kevin s'en allait à Rome continuer sa mission. Nous sommes allés seuls cette fois dans un café près de la Fontaine St Michel, après la Cathédrale Notre Dame, un vrai bonheur !!! 
Kevin est très important dans notre parcours vers la Libération et nous devons coopérer, il y a des église partout et c'est à notre portée d'informer.

"Les Disparues de Vancouver"
Pourquoi sortir l'affaire des disparues de Vancouver au moment des Jeux olympiques ? Parce qu'elle en est le négatif absolu... D'un côté, les cimes, la blancheur, la glace, l'exploit, la vitesse, les corps vainqueurs [ …]. De l'autre, la noirceur, un gouffre au cœur de la ville, les corps vaincus, détruits… E.F. A Vancouver, les prostituées du downtown eastside disparaissent. Soixante-neuf déjà. Parmi elles, Sarah, jolie, rieuse, pleine de vie. Mais qui se soucie du sort de ces filles qui vendent leur corps pour un peu d’héroïne ? A partir d’un fait divers, un roman émouvant et lucide sur la condition des femmes indiennes.

------------------------------
Anciens articles :
Kevin Annett, un vrai défenseur des indiens. Son film "Unrepentant": le génocide des amérindiens au Canada (Kevin Annet) (VOSTFR)

23/11/2016 - KEVIN ANNETT, UN PASTEUR DU CANADA SE BAT DEPUIS 20 ANS POUR DÉNONCER LE GÉNOCIDE DES ENFANTS AMÉRINDIENS.  

21/02/2015 - KEVIN ANNETT – L'ÉGLISE CATHOLIQUE ROMAINE ET SES ATROCITÉS.

**06/07/2014 - ENFIN une JUSTICE "JUSTE" - Des ORGANISATEURS RÉTABLISSENT les GRANDS JURYS de DROIT COUTUMIER en PENNSYLVANIE
- Formation en Droit Coutumier

30/11/2014 - FIN DES SACRIFICES HUMAINS BIENVENUE À ITCCS.ORG ET AU TRIBUNAL INTERNATIONAL CONTRE LES CRIMES DES ÉGLISES ET DES ÉTATS.
Nouvelles découvertes horribles, mais aussi de très bonne nouvelles !  

24/02/2017 - PLUS QUE LA CORRUPTIONLA PÉDOPHILIE DE CERTAINS DE NOS ÉLITES DEVRAIT ÊTRE DÉNONCÉE ET PRENDRE FIN. 

Mettez fin directement à ces fausses églises meurtrières. Contactez itccsoffice@gmail.com pour nous rejoindre.